Coupdecoeurdecolrelookmodeetbeautbrefunsitepourfil

Un site utilisant unblog.fr

 

beauté:

Les bases à fards à paupières : à quoi ça sert ?

« Ah non, moi, je ne mets jamais de fard à paupière. D’abord parce que je ne sais pas le mettre. Et puis de toute façon ça ne tient pas et à la fin de la journée y’a plus rien ». Combien de fois ai-je entendu ça. Et le pire, c’est que c’est vrai.

Tout simplement parce qu’il manque à ces personnes une information capitale. Une chose qu’on ne peut pas savoir tant qu’on ne nous l’a pas dit : pour tenir, un fard à paupière a besoin d’une base sur laquelle s’accrocher. Pourquoi ? Parce que contrairement aux autres parties de votre visage, vos yeux sont en mouvement continuel. On cligne des yeux environ 20 fois par minute. Par conséquent, la matière que vous déposez sur vos paupières va bouger si elle n’est pas bien fixée.les bases à fards à paupière

Qu’est-ce qu’une base à fard à paupière ?

Une base, comme son nom l’indique, c’est la première couche que l’on pose afin de faire tenir le reste. On trouve à présent des bases à fard à paupière dans beaucoup de marques. Les plus connues restant la Primer Potion d’Urban Decay et la Shadow Insurance de Too Faced. Des bases liquides sous forme de tube, avec applicateur ou sans. Il en existe aussi en crème plus solide présentée dans des pots (paint pot de MAC) ou en crayon (Jumbo pencil de Nyx) ou en stick (Long lasting eyeshadow de Kiko). Mais globalement, tous les crayons gras et les ombres à paupière en crème peuvent servir de base.

Que trouve-t-on dans la composition ?

Quand on se penche sur la compo, on ne voit pas que des choses jolies-jolies. C’est même le moins qu’on puisse dire. Si vous tenez absolument à éviter les produits synthétiques issus de la pétrochimie et les silicones, il va falloir trouver une autre solution que les bases classiques : elles en sont truffées.

Prenons l’exemple de la Shadow Insurance de Too faced, une des bases les plus connues et les plus efficaces. Les trois premiers ingrédients de la composition, soit les trois ingrédients présents en plus grande quantité dans le produit sont : isododécane, talc et cyclopentasiloxane.

Isododécane : c’est un liquide volatil d’origine pétrolière. Il est utilisé en cosmétique comme un émollient, qui assouplit et adoucit la peau.
Talc : matière minérale utilisé j’imagine ici comme agent absorbant, anti agglomérant, protecteur de la peau
Cyclopentasiloxane : comme tous les ingrédients qui se terminent en -cone ou en -siloxane, il s’agit de silicone. Il est aussi utilisé comme émollient pour assouplir la peau.

Le reste de la composition est du même acabit :du disteardimonium pour stabiliser le tout et contrôler la viscosité, d’autres émollients comme le trimethylsiloxysilicate ou le trielthylhexanoin, ou des agents filmogènes comme le polyethylène, etc, etc.

Pourquoi les utilise-t-on ?

Pour faire tenir le fard à paupière

C’est la première utilité évidente. Les fards à paupières poudre, d’aussi bonne qualité soient-ils, ne sont pas fait pour tenir toute la journée sans base. Et c’est encore plus vrai pour les pigments libres : si vous ne voulez pas vous retrouver avec votre fard sur les pommettes deux heures après l’avoir mis, il faut utiliser une base. La preuve en image. Voici le magnifique fard Contraste de MAC, trois heures après la pose. À gauche avec base. À droite sans base.

base ou pas base

Excusez les cernes et les sourcils en bataille, je ne me suis pas maquillée, j’ai juste posé le fard pour l’expérience. C’est valable pour toutes les photos.

Le fard a chuté sous l’oeil. Il a perdu en intensité. Et tout le fard situé dans le creux de ma paupière a migré vers de plus belles contrées.

Pour empêcher le fard de filer dans les plis

Ou de « creaser » comme on dit quand on est une beauty addict. C’est exactement ce qui arrive sur la photo ci-dessus, dans le coin interne de l’oeil droit. Comme dit plus haut, le propre de votre oeil est de cligner. Votre paupière a donc des plis et le fard se fera une joie de s’y glisser si vous n’avez pas pris la précaution de poser un film entre votre paupière et le fard.

Et c’est là  que l’application de la base est primordiale : il ne faut surtout pas en mettre trop, sinon, vous obtiendrez l’effet inverse. La base filera elle-même dans les plis, et le fard avec. Pour les bases liquides, une dose de la taille d’un demi grain de riz est amplement suffisante pour les deux yeux.

dose base fard à paupière

Pour les bases en stick ou en crayon, je vous déconseille vivement d’appliquer directement le produit sur votre paupière : vous risquez d’en mettre beaucoup trop. Prélevez plutôt la matière avec un pinceau plat synthétique, quitte à vous y reprendre plusieurs fois. Puis fondez le produits avec vos doigts. En plus, c’est plus hygiénique.

Pour faire ressortir les couleurs

Ou faire « poper » les couleurs, ça fait plus beautystas. Les bases noires et blanches sont idéales pour ça. Elles créent un plus grand contraste et donc font beaucoup mieux ressortir la couleur. C’est particulièrement vrai pour les couleurs néon et pastel, dont les pigments ont souvent du mal à accrocher la paupière. Avec une base blanche, la différence est flagrante. A gauche, un fard néon de la palette Acid de Sleek avec le jumbo Nyx milk en base. À droite, juste le fard. J’ai pris la photo juste après la pose.

base blanche jumbo nyx

Pour modifier la couleur d’un fard

C’est une qualité uniquement valable pour les bases colorées évidemment. Et c’est encore une fois plus vrai avec les bases noires ou blanches, toujours pour cette question de contraste. La logique voudrait qu’on pose un fard pale sur un base blanche, un fard foncé sur une base noire. C’est vrai, mais pas forcément.

Lorsque vous avez un fard duochrome, ou nacré, ou avec des paillettes de couleurs, bref, un fard à paupière à effets, vous pouvez faire varier son rendu sur votre oeil grâce à la couleur de la base que vous choisissez de mettre en dessous.base noire base blanche

Ici, prenons l’exemple du fard Expensive Pink de MAC. C’est un rose poudré aux reflets or. À gauche, je l’ai appliqué avec une base blanche, et c’est clairement le pigment dominant rose qui ressort. À droite, j’ai posé une base noire qui a modifié la teinte rose et surtout qui fait beaucoup plus ressortir le doré (c’est plus visible en vrai, je vous l’accorde, mais si vous étiez à Bordeaux aujourd’hui, vous comprendrez comment j’ai dû me battre avec le soleil pour faire les photos…)

Alors, convaincues de l’utilité des bases à fard à paupière ?

Je vous invite à faire des expériences chez vous.

Vous verrez, vous serez surprises…

Trouver SA pince à épiler… ou la Quête du Saint Graal

Tout est dans le titre… Je suis une dingue de la pince à épiler, toujours à la recherche de LA pince qui saura retirer le moindre petit poil, à peine éclos…
beauté: 674460pinceaepiler
Aujourd’hui, j’ai choisi de te parler de ma quête insatisfaite…
Pour cela, je t’ai sorti la plupart de mes exemplaires qui se baladent dans toute la maison… oui parce que le poil que tu apperçois, comme ça, comme s’il venait tout juste de sortir, n’attend JAMAIS !! Il faut AbSOlument lui faire sa racine I-MME-diatement ! Ne sois donc pas étonné(e) de trouver une pince à épiler dans la chambre, dans le salon, dans la salle de bain… (je t’épargne les autres pièces quand même…)
Il a donc fallu, pour rédiger ce billet, que je cherche ces fameuses dans la maison… et mon homme vient de me dire qu’il en manquait une : sa préférée :) Je ne vous la présenterais donc pas mais peu importe, je ne l’aimais pas…

Les différents mors
Oui, parce que parler pince à épiler sans parler de leurs mors, serait dommage… J’ai souhaité refaire le point dessus, car moi-même, je ne sais jamais quel mors sert à quoi…
◘ Les mors « biais »
484319morsbiais
Je ne suis pas une fana des mors biais… Selon les différents sites, elle servirait à l’épilation fine des sourcils et les duvets du visage.
◘ Les mors « carré »
372623morscarre
Ceux-ci seraient adaptés aux épilations des zones sensibles : visage et maillot.
◘ Les mors « crabe »
979961morscrabe
Les mors « crabe » seraient parfait pour les poils les plus petits et compliqués à épiler, idéale aussi pour les sourcils.
Personnellement, je préfère les mors « crabe » pour une utilisation visage (sourcils et poils disgracieux). Les mors « biais » sont moins commodes je trouve… et enfin les mors « carré » ne me posent pas de problème… dans la mesure où les mors sont suffisamment « aiguisés » (mais point trop n’en faut !!!) pour une prise du poil fine et rapide sans les casser… J’apporte aussi beaucoup d’importance à la qualité de résistance (si trop peu ni pas assez) des deux parties qui composent le corps de la pince… Et comme les pinces sont toujours bien emballées (on ne va pas non plus s’en plaindre), il en devient extrêmement complexe de trouver LA pince…
Mes différentes pinces à épiler
Pour t’expliquer ma problématique (au risque de passer pour une tarée de la pince à épiler… mais je ne t’en voudrais pas : car moi-même je commence à me poser des questions…), je vais te présenter celles que je possède et t’expliquer ce que j’aime et n’aime pas chez elles… pour finalement en revenir toujours à UNE seule et unique marque… qui est suffisamment intéressante mais ne me comble pas non plus du plus grand des bonheur…. Bref ! Je suis une insatiable voire une insatisfaite de la pince…
La pince Vitry
762718pinceaepilervitry2
728758pinceaepilervitry
Une des dernières tentatives plus ou moins fructueuses que j’ai faite il y a quelques mois…
Esthétiquement, ces pinces à épiler sont superbes. Elles existent en différentes couleurs. Je les ai trouvées en pharmacie et chaque pince était vendue avec une plus petite aux mors différents de la grande.Adepte de la forme « crabe » j’ai acheté celle-ci. Avec elle, était fournie une petite pince aux mors crabe-biais. Oui, parce que pour compliquer la chose, tu as la forme crabe carré, et crabe biais… enfin c’est ce que j’en conclus (si une pro de la pince lit cet article et peut y apporter sa pierre… mon édifice n’en sera que plus clair… car par moment, la pince à épiler donne du poil fil à retordre…)

Mon avis : Elle est super jolie, elle attrape bien le poil, mais attention : elle casse les poils fins… soit tu prends le coup de main en ne pressant pas trop lors de la prise du poil fin, soit tu ne l’utilises que sur poil dru… Je te promets que je me suis énervée plusieurs fois lorsqu’elle me coupait les poils que je voulais ôter… Au final, je l’utilise très peu… mes poils disgracieux sont sur le visage, je ne peux tolérer de les couper avec une pince sensée épiler…Note : 3/5 (pour la beauté)

La pince Sephora

976281pinceaepilersephora2
997695pinceaepilersephora

Cette pince crabe possède de larges mors. Je la trouve peu précise. Il faut vraiment que le poil soit super évident et bien dru pour qu’elle l’épile correctement… C’est bien dommage car un poil moins large, un poil plus « aiguisée » (j’utilise ce terme pour définir la précision des arrêtes des mors mais si vous avez un mot plus adapté… je suis preneuse !) Je la laisse pour les zones moins précises que le visage… mon homme l’utilise pas mal.

Note : 3/5 Pour l’homme…

La pince Sanodiane

170829pinceaepilersanodiane
923427pinceaepilersanodiane2

La pince crabe nulle par excellence… Je suis désolée pour le terme, mais alors avec elle, hormis le fait qu’elle doit très bien épiler les cheveux…(si toutefois cela servait à quelque chose de le faire…^^) lorsqu’il s’agit de poil, passe ton chemin ! Je me demande même si un jour elle a fonctionné…

Cette marque est souvent vendue en pharmacie, avec d’autres produits de manucure et pédicure… Je l’utilise donc pour beaucoup d’autres choses (petit bricolage/système D etc…) mais j’ai laissé tomber l’épilation…

Note : 1/5 (pratique pour tout sauf l’épilation)

La pince Lancôme (kit sourcils)

297890pinceaepilerlancome
954568pinceaepilerlancome2

Cette pince est fournie dans le kit sourcil de Lancôme… (ce dit en passant, un super petit kit que j’adore!). Il s’agit d’une pince mors biais très précise et très efficace. Elle attrape parfaitement les tous petits poils… j’en suis ravie.

Note : 5/5 (précision, efficacité sur tous les poils)

La pince Babyliss lumineuse

853731pinceaepilerbabyliss
807671pinceaepilerbabyliss2

La pince mors… tu ne sais pas trop en fait… on dirait mors biais…
C’est mon avant dernière acquisition, et c’est grâce à elle que j’ai souhaité me lancer dans ce billet… Les pinces à épiler lumineuses existent depuis quelques temps maintenant… J’avais, jusqu’alors, résisté… mais j’ai sauté le pas… je n’aurais pas dû :( Hormis l’utiliser pour éclairer ta serrure de voiture en hiver… ou remplacer ta Sanodiane quand elle sera fichue pour le bricolage… je ne vois pas à quoi elle sert. Oui, la lumière éclaire super bien… mais à la base c’est sensé être une pince à épiler, non ?
Alors, les mors ne se chevauchent pas vraiment… et l’épilation est douloureuse et très imprécise… elle tire le poil, certes… la peau suit le mouvement… et c’est ensuite la larme à l’oeil. En revanche, ce que tu pourrais trouver de sympa, c’est que tu peux super bien visualiser la scène de torture dans le noir, sous la lumière…. !!!

Note : 1/5 (pour la lampe torche)

La pince Elite

687243pinceaepilerelite3
780179pinceaepilerelite2
195304pinceaepilerelite

Finalement, la pince qui porte bien son nom… Pince crabe que je possède en 3 exemplaires… et vers laquelle je reviens toujours… Elle est très efficace sur tous les poils (courts, épais etc..) sans les casser et sans douleur.
Avec le temps, elle est un peu moins efficace, donc je la rachète. Elle est disponible dans les grandes surfaces donc facile d’accès, à un prix très correct…

Note : 5/5 pour tout

Voici donc mon avis sur les pinces que je possède, mais je cherche toujours une pince efficace sur le plus petit des poils surtout les incarnés… si tu as LA pince, pitié… ne me torture pas plus longtemps… dis moi laquelle c’est !!!!???

Dans : Non classé
Par angielol
Le 19 mai 2013
A 16 h 46 min
Commentaires : 0
 

Répondre

 
 

Modecoiffurebeaute |
Happy Birthday My Anna |
2013dressarchives |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ctweetmode
| Camoipersonnalise
| vernis à ongles professionnel